Vous êtes ici

-A +A

Hong Sang-soo, minimaliste

Auteur : Sang-Soo, Hong
Editeur : Blaq Out
Publié : 2015
Type de document : Vidéo et document projeté
Cote : ved-as unj
Résumé : Le réalisateur Ham Cheonsoo arrive un jour trop tôt dans la ville de Suwon, où il a été invité à parler de son oeuvre. Il profite de cette journée d'attente pour visiter un palais de la ville. Il y rencontre Yoon Heejeong, une artiste locale avec laquelle il va discuter, dîner, boire. Mais il n'est pas tout à fait honnête avec Yoon Heejeong...

A la lecture du titre Un jour avec, un jour sans il faut comprendre un jour masqué, un jour sans masque. Car ce très joli film est un éloge de la sincérité, de l'authenticité, de l'expression honnête des sentiments et des émotions. Il invite à l'expression libre soulagée de l'hypocrisie et de l'artifice que revêt souvent la séduction dans les relations sociales. Le cinéaste se place dans la lignée de Robert Bresson, le réalisateur d'Un journal d'un curé de campagne et de Pickpocket, qui faisait de la quête de vérité intérieure des êtres le moteur de son art. Comme lui, et comme le japonais Ozu et le danois Dreyer, le coréen Hong Sang-soo met en place un dispositif soigneusement épuré pour parvenir à percer au-delà des comportements conventionnels . Il vaut mieux pour ce film-ci ne pas le dévoiler afin de ne pas risquer d'en limiter l'effet. Il s'agit en tous cas d'un dispositif minimaliste, puisque l'on compte très peu d'acteurs, de décors, de scènes et de plans. Les deux interprètes principaux y sont par contre au coeur, pleinement investis par le réalisateur dans ce processus de mise à nu. Le cinéma du prolixe Hong Sang-soo propose avec ses films une alternative rafraichissante à nombre d'objets bruyants et creux qui animent les écrans, une alternative qu'on a envie d'entretenir. Cela tombe bien, un autre de ses films réjouissants est disponible à la médiathèque : In another country (2012), avec Isabelle Huppert (laquelle retournera avec lui en 2017).

Guy Desbouillons - Décembre 2016