Vous êtes ici

-A +A

Invisible, incantatoire

Auteur : Chapelier Fou
Editeur : Ici D'Ailleurs
Publié : 2012
Type de document : Musique et son
Cote : 5.5 cha
Résumé :

J'ai découvert ce disque du musicien Chapelier fou tout à fait par hasard alors que je travaillais pour la médiathèque sur le thème d'Alice au pays des merveilles (voir le coup de coeur sur le film ALICE). J'ai tout de suite été séduit par l'ambiance unique créée par le savoureux mélange de violon classique et de sons électroniques. J'ai rapidement décidé d'utiliser cette musique à la fois nostalgique et doucement incantatoire comme accompagnement moderne dans mes présentations des films muets de Charley Bowers (animations proposées pendant les vacances de février). Les deux univers étranges et poétiques, que l'on peut aussi qualifier de délicatement cintrés, se marient parfaitement bien.

Invisible invite à la rêverie, aux images. Les différents morceaux nous racontent des histoires, ils ont chacun une structure qui les fait évoluer. Cela peut commencer par un violon seul, comme cela est le cas avec le titre Protest ou bien par des sonorités synthétiques comme sur P Magister. Mais très vite la mélodie se fait entendre et c'est tout un monde qui s'offre à nous. Les titres les plus riches, les plus envoûtants sont de mon point de vue Cyclope & Othello et Fritz Lang, du nom du grand cinéaste allemand, et qui peut faire penser à la série des Mabuse et à Metropolis. Cette musique est cependant clairement inscrite dans le XXIème siècle.

Si le CD suivant de l'artiste, paru deux ans après en 2014, et intitulé Deltas, est je trouve moins percutant malgré des titres enlevés comme Tea Tea Tea (toujours en référence à Alice au pays des merveilles) ou Grand Arctica, le dernier opus sorti en 2016, Kalia, est une grande réussite. A l'écoute de ce mini-album constitué de titres courts on se dit que l'artiste a mûri : il est désormais également capable d'utiliser son talent pour aller à l'essentiel sans pour autant perdre sa magie. 

Les trois albums sont disponibles au prêt grâce au partenariat avec la Médiathèque Départementale de l'Orne (M.D.O.).

Guy Desbouillons - Janvier 2017