Vous êtes ici

-A +A

La relève côté cinéma indépendant américain

Auteur : Safdie, Benny
Editeur : Tf1 Video
Publié : 2017
Type de document : Vidéo et document projeté
Cote : vetp goo
Résumé : Un braquage qui tourne mal... Connie réussit à s'enfuir mais son frère Nick est arrêté. Alors que Connie tente de réunir la caution pour libérer son frère, une autre option s'offre à lui : le faire évader. Commence alors dans les bas-fonds de New York, une longue nuit sous adrénaline.

Le cinéma indépendant américain est bien vivant et les frères Safdie le prouvent avec ce très bon film qui entremêle thriller et documentaire social, l'ensemble étant emmené par la formidable bande son expérimentale, récompensée à Cannes, d'Oneohtrix Point Never (Daniel Lopatin)

Les références parfaitement assumées sont diverses : John Cassavetes et Martin Scorsese pour la fiction urbaine authentique et survitaminée, Frederick Wiseman pour le documentaire ancré dans une réalité sociétale cosmopolite, le cinéma néo-réaliste italien (Le Voleur de bicyclette est le film préféré des frères Safdie) et de façon un peu plus lointaine les pionniers héroïques français de la modernité que sont Godard et Bresson pour le mélange d'exaltation et de distanciation.

On sent que le film a été tourné dans une certaine urgence, ce qui provoque une crispation tout le long et qui sied au sujet. Et en même temps il y a un parti pris de mise en scène qui consiste à suivre les personnages en gros plan comme enfermés dans leur propre sphère, sans que l'environnement soit immédiatement identifié, et aussi à les filmer parfois en plan large et de très haut, comme des insectes coincés dans des ramifications dont ils ne peuvent s'échapper. Cela contribue notamment à créer des scènes presque burlesques mais en même temps dramatiquement réalistes.  C'est ce qui fait le style du film. 

Good time doit beaucoup à Robert Pattinson, qui est à l'origine du projet, et qui s'éloigne cette fois-ci d'un grand pas (après dèjà des prestations remarquées notamment chez David Cronenberg dans Maps to the stars et Cosmopolis) de son rôle d'adolescent dans la série Twilight. Il insuffle de façon très inspirée le charisme, l'énergie vitale et le caractère totalement dérisoire à ce personnage qui est prêt à sortir de la légalité pour aider son frère handicapé mental (interprété par Benny Safdie aux côtés d'acteurs non-professionnels), avec une naïveté qui ne peut qu'émouvoir.

G. D. Mars 2018