Vous êtes ici

-A +A

Des hommes et des femmes

Samedi 04 Novembre 2017 15:00
Type d'événement: 
Y étiez-vous ?
Public: 
Adultes

Samedi 4  novembre 2017, la médiathèque recevait Joëlle Guillais et Laurence Verdier pour la présentation de leur recueil de nouvelles « 23 mecs comme çà » publié aux éditions S(y)napse

On ne présente plus Joëlle Guillais, historienne, romancière, essayiste. Il suffit de dire "La Berthe" et l'on sait de qui l'on parle. Joëlle c’est aussi La Ferme des orages, la Prime au loup, la Pesticide,  etc… Des orages, elle en a déclenchés, en dénonçant l’usage de produits toxiques dans l’agriculture… Elle a subi en retour de terribles représailles… Ce samedi,  c’est l’auteur de nouvelles, très investie dans un atelier d’écriture à Paris, qui est notre invitée.

Laurence Verdier anime, elle aussi, un atelier d’écriture à Paris  intitulé « En Roue libre ». Elle enseigne, en outre, dans une école d’art appliqué l'art et la technique du bijou. Elle créée des bijoux exposés dans lieux prestigieux (musée des arts décoratifs, palais de Tokyo). Des bijoux, écrit-elle « qui ont des choses à raconter. C’est ici que le lien se fait avec l’écriture ».

Quelques nouvelles ont été lues à voix haute par Laurence et Marie-France. L’auditoire, nombreux, a pu ainsi apprécier le style, l’humour et l’impertinence des textes de nos deux romancières.

Des échanges intéressants et nourris ont suivi,  sur l’importance et la valeur des mots pour se nommer les uns et les unes : hommes, femmes, mecs, nanas,… sur les différences manifestes encore vécues dans la vie quotidienne. Pourquoi les femmes ne sont-elles pas tranquilles lorsqu’elles montent dans un train, dans le métro, lors d’une sortie le soir ? Pourquoi hésitent-elles encore à prendre la parole dans une réunion ou une assemblée publique ?...

Ce fut une joyeuse et bonne rencontre qui a montré que la littérature suscite le débat et peut faire avancer les choses. C’est incontestablement le propos subliminal des nouvelles de Joëlle Guillais et Laurence Verdier.