1 / 10
Courrier international 71 (31/05/2019) (Hors-série)

Paru en 2019 chez Courrier international dans la collection Courrier international [Courrier international; 1154-516X]


2 / 10
GEO 492 (01/02/2020)

Paru en 2020 chez dans la collection GEO


3 / 10
Courrier international 1578 (28/01/2021)

Paru en 2021 chez Courrier international dans la collection Courrier international [Courrier international; 1154-516X]


4 / 10
L'Express 3633 (17/02/2021)

Barbier, Christophe
Paru en 2021 chez Groupe Express-Roularta dans la collection L'Express / Christophe Barbier [Groupe Express-Roularta; 0014-5270]


5 / 10
Le Cinéma chinois

Frodon, Jean-Michel
Paru en 2006 chez SCÉRÉN-CNDP dans la collection Les Petits Cahiers [Cahiers du cinéma]

C'est à travers l'importation d'un genre populaire, le film de kung-fu, et d'une star internationale, Bruce Lee, que les spectateurs occidentaux ont fait connaissance avec le cinéma chinois dans les années 70. Au cours des 15 dernières années, les films chinois ont gagné toutes les grandes récompenses internationales, conquis le grand public, et transformé de manière irréversible le cinéma d'action, à Hollywood comme partout ailleurs. S'il est légitime aujourd'hui de parler d'un cinéma chinois - il existe un monde chinois, une culture chinoise, reflétés par le cinéma qui en est issu - il va bien, en fait, quatre cinémas chinois : ceux de Chine continentale, de Hong-Kong, de Taiwan et de la diaspora chinoise, dotés chacun d'une identité spécifique. L'ouvrage retrace un siècle d'histoire jalonné d'œuvres exceptionnelles incarnées par des figures marquantes. On peut citer en Chine Le Roi des enfants de Chen Kaige, Epouses et concubines de Zhang Yimou, The World de Jia Zhangke ; à Hong Kong : L'Hirondelle d'or de King Hu, The Killer de John Woo, In the Mood for love de Wong Kar-wai ; à Taiwan Le Maître de marionnettes de Hou Hsiao-hsien, Yiyi de Edward Yang. Jean-Michel Frodon met en évidence les principaux traits stylistiques du cinéma chinois, leurs relations avec la culture de cette région du monde, les multiples apports spécifiques de la Chine au langage cinématographique.

6 / 10
Petit aigle

Chen, Jiang Hong
Paru en 2004 chez L'école des loisirs


7 / 10
Chine

Paru en 2018 chez Guides Gallimard dans la collection Bibliothèque du voyageur [Gallimard; 0990-283X]

Nouvelle édition en 2018 Nouvelle édition.

8 / 10
La panthère des neiges

Tesson, Sylvain
Paru en 2019 chez Gallimard Audio

En 2018, Sylvain Tesson est invité par le photographe animalier Vincent Munier à observer aux confins du Tibet les derniers spécimens de la panthère des neiges. Ces animaux discrets et très craintifs vivent sur un gigantesque plateau culminant à 5 000 m d'altitude, le Changtang. Situé au Tibet septentrional et occidental, il s'étend sur environ 1 600 km, du Ladakh à la province du Qinghai, et il est habité par les nomades Changpas. L'équipe atterrit à Pékin, puis prend la route à bord d'un 4X4 en direction du Tibet. Au fil des jours le convoi s'achemine vers des panoramas de plus en plus grandioses et déserts : là où la population recule, la faune avance et se déploie, protégée des effets nocifs de la civilisation. Sylvain Tesson décrit une sorte de savane africaine qui serait perchée à 4 000 mètres d'altitude, où l'on croise des troupeaux d'antilopes, des chèvres bleues, des hordes de yacks qui traversent de vastes étendues herbeuses où s'élèvent des dunes. L'équipe s'enfonce toujours plus loin, se hissant à des hauteurs qui dépassent largement ce que nous connaissons en Europe. A 5 000 m d'altitude s'ouvre le domaine de la panthère des neiges. Dans ce sanctuaire naturel totalement inhospitalier pour l'homme, le félin a trouvé les moyens de sa survie et de sa tranquillité. Les conditions d'observation deviennent très difficiles, il faut parfois rester immobile pendant trente heures consécutives par -30 C pour apercevoir quelques minutes le passage majestueux de l'animal... Sylvain Tesson entrecroise habilement le récit d'une aventure exceptionnelle aux confins du Tibet avec des réflexions d'une pertinence remarquable sur les conséquences désastreuses de l'activité humaine envers le règne animal. A travers l'exemple de la panthère des neiges, l'auteur s'interroge sur la morphologie d'un monde où toutes les espèces viendraient à se raréfier puis à s'éteindre. Il nous entraîne dans cette aventure singulière où l'on s'intéresse autant à l'art de l'affût animalier qu'à la spiritualité asiatique. Prix Renaudot 2018

9 / 10
Made in China

Toussaint, Jean-Philippe
Paru en 2017 chez Les Editions de Minuit

Depuis le début des années 2000, j'ai fait de nombreux voyages en Chine, je me suis rendu à Pékin, à Shanghai, à Guangzhou, à Changsha, à Nankin, à Kunming, à Lijiang. Rien n'aurait été possible sans Chen Tong, mon éditeur chinois. La première fois que j'ai rencontré Chen Tong, en 1999, à Bruxelles, je ne savais encore quasiment rien de lui et de ses activités multiples, à la fois éditeur, libraire, artiste, commissaire d'exposition et professeur aux Beaux-Arts. Ce livre est l'évocation de notre amitié et du tournage de mon film The Honey Dress au c'ur de la Chine d'aujourd'hui. Mais, même si c'est le réel que je romance, il est indéniable que je romance.

10 / 10
Tigre et dragon

Ang, Lee
Paru en 2000 chez United China Vision Incorporated[prod.]

L'épée d'un noble chevalier ayant renoncé aux armes disparaît... Un ballet d'arts martiaux chinois revisité avec la virtuosité d'un chorégraphe, un enchantement. Film de 2000 (4 oscars, 2001)